Vol en deltaplane : comment se passe un atterrissage ?

Publié le : 28 octobre 20223 mins de lecture

Le deltaplane est un engin écologique et économique. Sachez que le deltaplane est dépourvu de moteurs. Il faut que vous contrôliez vos émotions, car c’est l’une des expériences sensationnelles. La vue est imprenable, car vous y verrez des merveilles à perte de vue. En deltaplane, planer dans les airs c’est facile. Par contre, il est impératif de savoir décoller ainsi que d’atterrir en douceur et en toute sécurité.

Le décollage en deltaplane

Si vous n’avez jamais effectué un vol en deltaplane, vaut mieux passer par des écoles spécialisées dans le domaine. Faite des stages, car la sécurité est primordiale. Mais si vous n’avez pas le temps, engagez un moniteur. Effectuez le vol à deux, c’est-à-dire avec le moniteur pour avoir un premier aperçu du vol en deltaplane. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les formules de baptêmes de l’air en deltaplane biplace au-dessus du lac d’Annecy par ici. Vous devez avoir des conditions favorables. Le vent joue un rôle très important pour réussir son décollage. Ne perdez pas espoir, car vous ne réussirez pas à la première tentative. Comme disait le proverbe français : « la réussite est une succession d’échecs ».

Équipements nécessaires pour faire du deltaplane

Avant de décoller, vous devez vous équiper pour mieux se protéger. La liste sera longue, alors accrochez-vous bien. Il ne faut rien négliger, ni pris à la légère. Vous devez être équipé d’un casque, des vêtements chauds par exemple une combinaison adaptée aux conditions extrêmes, un GPS, pour ne pas se désorienter, un altimètre afin savoir l’altitude pour ne pas perdre connaissance, des chaussures adaptées pour amortir l’atterrissage en deltaplane et enfin une radio pour se communiquer en cas de problèmes imprévus.

L’atterrer en deltaplane

Pour atterrir, vous devriez savoir diriger le deltaplane. Piloter un deltaplane nécessite de l’expérience. La force n’a rien à voir dans le pilotage d’un deltaplane. Pour naviguer, il faut basculer à droite ou à gauche. Après avoir acquis les bases concernant le deltaplane, vous pouvez être sure de pouvoir effectuer un vol. Mais le vrai problème c’est d’atterrir. La précision est la clé principale de l’atterrissage. Centrez l’ail avant et l’aile arrière du deltaplane. Il faut prendre en considération la vitesse du deltaplane au moment de l’atterrissage. Le harnais permet de mieux se positionner. Le harnais doit être réglé et adapté à la taille du pilote. Posez-vous sur les roues en cas de non-ouverture de ce dernier pour votre sécurité maximale. Maintenant, vous pouvez planer et atterrir en toute sécurité.

Plan du site