Saut en parachute : le plaisir de la chute libre

Publié le : 28 juin 20223 mins de lecture

Le saut en parachute est une activité extrême qui nécessite audace et passion. Il est absolument obligatoire d’avoir des équipements adéquats et de maîtriser les bases pour débuter, et les experts peuvent pratiquer plusieurs variantes intéressantes. En tout cas, c’est une activité jouissive pour les personnes qui aiment ressentir les plaisirs de la chute libre.

Bien débuter votre saut en parachute

Le saut en tandem est une technique courante pour effectuer votre premier saut en parachute. Dans celui-ci, vous et votre instructeur sont « harnachés » ensemble et en chute libre ensemble. Sur son dos, le moniteur porte un énorme parachute qui peut supporter à la fois votre poids et le sien. Votre instructeur est responsable de chaque étape du saut pour s’assurer que rien ne se passe mal. Peu de temps après avoir sauté, l’instructeur lance le parachute stabilisateur (d’un diamètre d’environ 1,2 mètre) qui reste ouvert pendant toute la durée de la chute libre. Sans le parachute stabilisateur, le professeur et l’élève tomberaient à des vitesses de 290 à 320 km/h, ce qui est nettement plus rapide que les 120 km/h habituels. Le stabilisateur ramène la vitesse de chute des deux personnes à la normale. Lorsque le moment est venu d’utiliser le parachute, le professeur ou l’élève tire une ficelle qui permet de faire sortir le parachute hors du conteneur. Le professeur et son compagnon atterrissent en même temps.

Varier les plaisirs de la chute libre

Le saut en parachute comporte de multiples variétés qui pourront être intéressantes à tenter, surtout pour les personnes qui cherchent à vivre des sensations fortes et extrêmes dans les airs. Faites attention cependant, il est recommandé de détenir une licence sportive ou professionnelle, ce qui est une marque de votre expertise et de vos compétences dans le domaine. Voici maintenant quelques variantes du saut en parachute classique : 

  • Former un ensemble de quatre ou cinq personnes et sauter ensemble.
  • Utiliser un skyboard pour sauter, puis faire des figures et des cascades.
  • Sauter en chute libre avec l’objectif d’atteindre la vitesse maximale avant de libérer son parachute (réservé aux experts).
  • Faire un saut de nuit.

Les équipements pour la chute libre en parachute

Outre le parachute et son sac de rangement, les parachutistes ont l’obligation d’utiliser une combinaison adéquate, conçue avec un tissu multi-mélange capable de supporter aisément les vitesses rapides durant la chute libre. Ensuite, vous aurez besoin d’un altimètre qui affiche votre hauteur actuelle. C’est essentiel car vous devez savoir quand déployer votre parachute. Si vous débutez, un altimètre analogique suffira. Votre altitude est indiquée par le mouvement du cadran. Sinon, les altimètres numériques, qui sont généralement plus petits que les altimètres analogiques et affichent les chiffres dans un format numérique. Enfin, procurez-vous des lunettes de protection qui protègent vos yeux lorsque vous êtes en chute libre.

Plan du site